Ecole de chant associative
Ecole de chant associative
 
De saisons en saisons, nous nous réjouissons de développer au Centre de la Voix Rhône- Alpes des nouvelles activités, telles que :
-Les Musiques Actuelles et le Jazz (en conservant le classique bien sûr !)
-Les Résidences, qui font de nous un lieu de création et de diffusion, de plus en plus connu pour cette activité. Qu’on se le dise !
Il y aura à la rentrée du changement concernant le travail corporel : nous souhaitons la bienvenue à Maud Tizon, qui nous propose une nouvelle formule
En août 2019, 8 choristes et 5 solistes issus du Centre de la Voix R.A partiront à Montevideo pour créer l’opéra-ballet « EJE » composé par Maia Steinberg. Cette oeuvre sera reprise en région Auvergne-Rhône-Alpes la saison suivante et nous accueillerons alors les danseurs, dont certains en situation de handicap, venant d’Uruguay. Le saviez-vous ? Lyon a été désignée comme la ville la plus «accessible» d’Europe en 2018. Avec ce beau projet, nous nous lançons donc dans les tournées internationales.
« Sans la musique, la vie serait une erreur » (F. Nietzsche) : voilà la phrase qui clôt notre dossier de présentation du « Cursus Musical d’Excellence », qui a démarré en septembre 2017 avec une classe de 5e du Collège Jean de Verrazane, situé en Réseau d’éducation Prioritaire. Notre but, en créant ce cursus, est d’éviter à certains collégiens de décrocher du système scolaire. Le chant a en effet des bienfaits connus au niveau neurologique : il permet de développer la mémoire, la concentration, les langues... Pratiquer le chant apporte de la joie et du plaisir.
On dit de plus que « La musique adoucit les moeurs ». C’est en effet ce que nous souhaitons, et il y en a bien besoin ! Chaque année, des collégiens turbulents, voire violents, sont renvoyés des collèges. La violence peut donc parfois être bien plus proche de nous qu’on ne l’imagine.
Fort de cette constatation, cela nous pose une vraie question sur l’éducation (dans la famille et à l’école) et sur la transmission. Comment transmettre, face à ces difficultés, des enseignements solides et des valeurs d’épanouissement et d’ouverture ?
La question est vaste et reste ouverte…

Isabelle Eschebrenner