Ecole de chant associative
Ecole de chant associative
Tieri
Formation

• Tieri a été formé à l’art et à la pédagogie du « mouvement naturel et de la musique » dans le sillage des pionnières et pionniers de l’« Histoire de la Danse moderne » (années 1900 à 1950), en particulier dans le sillage de personnalités artistiques emblématiques et grands pédagogues tels (liste chronologique) :

  • François Delsarte (1811-1871), chanteur, pédagogue et théoricien du mouvement qui attachait la plus grande importance, d’une part, à la traduction expressive des mouvements de l’âme, et, d’autre part, à l’union des contraires (par exemple, l’alliance de la puissance et de la douceur, ou celle de la fluidité et de la stabilité) : pour aller plus loin, voir par exemple : Benoît Gauthier, « François Delsarte, maître du mouvement expressif » (2012) ;
  • Émile Jaques‑Dalcroze (1865-1950), musicien et grand pédagogue qui questionna les rapports entre musique et mouvement, en particulier au regard des interactions entre temps, espace et énergie ; son approche est au cœur de nombreuses démarches artistiques (musique, danse, théâtre…) et, également, thérapeutiques (psychomotricité, handicap) ; son approche influença des chorégraphes allemands des années 1920 et 1930 ; grâce à certaines de ses élèves illustres (par exemple, Mary Wigman et Marie Rambert), la Danse moderne et contemporaine a noué très vite des liens étroits avec l’approche artistique et pédagogique développée par Jaques-Dalcroze ;
  • Isadora Duncan (1877-1927), la grande danseuse et pédagogue qui révolutionna l’art de la danse au début du XXe siècle à travers, d’une part, une approche expressive d’une infinie richesse privilégiant la spontanéité, le naturel et l’expression de l’âme, et, d’autre part, une exploration approfondie de l’art grec antique (fresques, sculpture, architecture,...) et du génie éducatif grec ancien (la paideiaantique) ; son approche artistique et pédagogique d’une teneur exceptionnelle est aujourd’hui considérée comme fondatrice de la Danse moderne, courant artistique d’une grande fécondité dont est en particulier issue la Danse contemporaine ;
  • et autres danseuses, danseurs, chorégraphes et pédagogues remarquables dans le sillage d’Isadora Duncan.

• Tieri a conjointement été formé à l’ART DRAMATIQUE (1er Prix de Conservatoire) dans la lignée des enseignements de Louis Jouvet.

Production

• Tieri œuvra auprès de l’OPÉRA DE LYON comme « Assistant metteur en scène » et comme « Médiateur culturel et artistique ». Il est conjointement intervenu une année durant en tant qu’enseignant auprès de la Maîtrise de l’Opéra de Lyon pour un travail autour du « Mouvement et de la musique ».

• Il est intervenu auprès de la FNAPEC-« Fédération nationale des associations de parents d’élèves de conservatoires et écoles de musique, de danse et de théâtre » pour la création, la réalisation et la mise en scène d’OPÉRAS pour ENFANTS, en particulier aux côtés du chef d’orchestre Sébastien BILLARD (actuel chef adjoint de l’Orchestre de la Garde Républicaine).

•  Tieri créa et réalisa la chorégraphie de la Cérémonie d’Ouverture des Ve JEUX PARALYMPIQUES d’Hiver (France).

• Il fut également confié à Tieri, une saison durant, la présentation publique, auprès d’Emmanuel KRIVINE et de Leonard SLATKIN, de chacun des concerts « Jeune public » de l’ORCHESTRE NATIONAL de LYON.

• Tieri intervient par ailleurs en tant que RÉCITANT en diverses occasions au service des œuvres emblématiques du répertoire — Stravinsky (Histoire du Soldat), Prokofiev (Pierre et le Loup), Saint-Saëns (Carnaval des Animaux), Dukas (L’Apprenti Sorcier), Mozart (Lettres de Wolfgang, à Salzbourg), Honegger (Jeanne au Bûcher), Berlioz (Roméo & Juliette), Haydn (Sept Dernières Paroles), etc. — auprès de différents orchestres (dont l’Orchestre National de Lyon) et ensembles musicaux.

Enseignement

• Pendant près d’une décennie, Tieri a dispensé en CONSERVATOIRE un enseignement, à destination des élèves musiciens, d’une part, autour de l’« Aisance corporelle » et des relations entre le « Mouvement naturel et la Musique », et, d’autre part, autour du « Travail scénique », avec des réalisations et créations artistiques et scéniques diverses (ex. Didon & Énée de Purcell, Stravinsky, Ligeti, performances musicales classiques et contemporaines, etc.).

• Denys OEHLER a également réalisé deux enregistrements en public au Centre Musical BÖSENDORFER (1997 et 2000).